Araignée de mer | Guide des espèces

Araignée de mer

Maja squinado

Maja brachydactyla


zeevruchtengids.org/fr/araignee-de-mer
  • Atlantique Nord-Est

  • Mer Méditerranée

  • Casier

  • Filet droit

  • Trémail

• Aucun élevage

Dernière mise à jour : janvier 2022

 

BIOLOGIE

Araignée de mer Atlantique (Maja brachydactyla)

  • FAMILLE : Majidae.
  • TRAITS DISTINCTIFS : Décapode (10 pattes) avec une carapace massive munie de piquants saillants, grosses pinces (celles du mâle sont plus grosses que celles de la femelle), languette abdominale large et bombée chez la femelle, rostre très développé.
  • HABITAT : Espèce benthique qui vit sur des fonds de maërl*, sableux ou rocheux, parmi les algues, entre mars et juillet. Entre août et octobre, les adultes migrent vers le large au-delà 50 m de profondeur pour hiverner. Elle est présente du nord de l'Écosse jusqu'aux côtes marocaines et mauritaniennes (peu fréquente au-delà).
  • ALIMENTATION : Algues, mollusques, crustacés et échinodermes.
  • MATURITÉ SEXUELLE : (longueur du céphalothorax) 130 mm (2 ans/femelle).
  • PÉRIODE DE FRAI : De mars à juin. Maja brachydactyla peut pondre une première fois au printemps, puis une seconde fois en été.
  • LONGÉVITÉ : 5 à 8 ans.

 

➜ Autre espèce d’araignée de mer commercialisée sur nos marchés :

  • Maja squinado
    • Vit en Méditerranée où elle est appelée « esquinade ».
    • Elle est présente sur tous types de fonds de 0 à 120 m de profondeur, en fonction de son cycle de reproduction.

 

Vers l’âge de 2 ans, l’araignée acquiert sa maturité sexuelle et arrête sa croissance à l’issue d’une mue terminale

Au cours de ses deux premières années, elle aura effectué pas moins de 12 à 13 mues. Sa vie sera ensuite rythmée par des migrations saisonnières vers la côte pour la reproduction.

 

L’araignée de mer est une espèce dite détritivore, c’est-à-dire qu’elle mange tout ce qu’elle trouve sur le fond.

 

Les araignées de mer peuvent parfois se regrouper en tas. La formation de ces groupes, composés de plusieurs dizaines d’araignées de mer intervient principalement à l’issue de la mue terminale, au cours de l’été ou en automne. Les individus sont alors pour la plupart mous. Il pourrait s’agir d’une stratégie pour se défendre de certains prédateurs.

La situation de dominance des mâles les positionne à l’extérieur et au-dessus des tas.

 

PÊCHE

L’araignée de mer est principalement pêchée en Atlantique Nord-Est (8 804 tonnes soit 98 % des débarquements mondiaux), par différentes flottilles européennes.

La France est le principal pays pêcheur d’araignée de mer au niveau mondial. La pêche ciblée de cette espèce y a démarré dans les années 70, pour compenser la baisse des rendements de la pêche au homard et à la langouste. D’abord côtière, l’exploitation s’est par la suite étendue plus au large. L’araignée reste ciblée sur les côtes par les caseyeurs durant le printemps et le début de l’été. Au large, il s’agit principalement d’une pêche au filet en automne et en hiver. L’araignée peut être aussi pêchée au chalut de fond en tant que prise accessoire.

La Belgique ne cible pas l’araignée de mer et les débarquements sont faibles (9 tonnes en 2018).

 

 

 

ÉTAT DES STOCKS

 

 

Maja brachydactyla

 

Stock en bon état (non dégradé et non surpêché) :

  • Nord et Centre du golfe de Gascogne (divisions 27.8.a-b)
    • Biomasse reproductive supérieure au seuil de durabilité et taux d’exploitation inférieur au niveau du RMD (1).
  • Manche Ouest (division 27.7.e)
    • Biomasse reproductive supérieure au seuil de durabilité et taux d’exploitation inférieur au niveau du RMD (1).

 

Maja squinado n’est pas suivie scientifiquement en Méditerranée et l’état des stocks est donc inconnu.

 

GESTION DES STOCKS

La pêche des araignées de mer n’est pas assujettie à une limite de capture au niveau européen. Des mesures de gestion ont été prises dans les pays pêcheurs, au niveau régional :

  • Limitation du nombre d’engins de pêche à bord et du nombre de navires (France, îles Anglo-Normandes).
  • Fermeture de zones pendant la saison des mues (du 1er septembre au 15 octobre en Normandie).
  • Restriction de pêche sur les femelles grainées (Espagne).

 

Taille minimale de capture au sein de l’UE :

  • Atlantique Nord-Est : 120 mm (longueur du céphalothorax)

 

Les populations d’araignées de mer vivant en Atlantique et en Méditerranée étaient classifiées comme une seule espèce jusqu’en 1998, année au cours de laquelle Neumann a montré qu’il y avait deux espèces distinctes : Maja brachydactyla en Atlantique et Maja squinado en Méditerranée. Chaque espèce présente des gonopodes (premiers appendices abdominaux modifiés des mâles) différentes. Cette distinction a été confirmée par les résultats d'une analyse phylogénétique en 2008.

 

 

CONSOMMATION

L’araignée est majoritairement vendue vivante dans les régions de production comme la Bretagne et la Normandie, qui sont les débouchés naturels pour cette espèce.

Certaines araignées immatures peuvent atteindre la taille minimale de capture : ce sont les « moussettes », très prisées des consommateurs, mais qui n’ont pas eu le temps de se reproduire

L’araignée de mer est le quatrième crustacé frais consommé par les ménages français.

 

 


 

* Algue rouge calcaire vivant librement sur le fond et formant des bancs.

 

(1) Rendement Maximum Durable

 

ÉLÉMENTS CLÉS

  • Deux espèces d’araignées de mer vivent le long des côtes françaises. Maja brachydactyla dans l’Atlantique Nord et Maja squinado en Méditerranée.
  • Le stock de Maja brachydactyla de Manche Ouest et celui du Nord et Centre du golfe de Gascogne sont en bon état.
  • L’état du stock de Maja squinado en Méditerranée est inconnu (espèce non suivie scientifiquement).
  • La France est le principal pays pêcheur d’araignée de mer, au niveau mondial.

RECOMMANDATIONS D'ACHATS

➜ MAJA BRACHYDACTYLA

  • À privilégier :
    • Stock Nord et Centre du golfe de Gascogne
    • Stock Manche Ouest.

 

➜ MAJA SQUINADO

  • À consommer avec modération : tous stocks.

 

➜ Évitez l’achat de femelles grainées.

 

➜ Évitez l'achat de moussette, araignée de mer juvénile n'ayant pas atteint la maturité sexuelle.